[./association.html]
[./activites.html]
[./blason2dlogo.html]
[./manifestations2013.html]
[./manifestations2012.html]
[./manifestations2011.html]
[./manifestations2010.html]
[./manifestations2009.html]
[./manifestations2008.html]
[./manifestations2007.html]
[./manifestations2006.html]
[./manifestations2005.html]
[./manifestations2004.html]
[./revues.html]
[./paroles_d27hier.html]
[./feuille_provilloise.html]
[./ouvrage2d1.html]
[./archives.html]
[./index.html]
[./jp2dles_mairie2d2010.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
 Manifestations
          2010 à Proville
Journées du patrimoine

  
Le Dimanche 19 septembre
à 15h 00
à la Médiathèque
Thème :

Les mairies,
témoins de l' "itinérance" provilloise

programme cliquez ici
Exposition
sur les Graffiti du Château de Selles de Cambrai

Du 30 mars au 30 avril
à la Médiathèque
L’exposition  « Faces de pierre - Pierres de face » Gravures et Graffiti du château de Selles s'est déroulée
à la Médiathèque de Proville (Rue de la Paix – près de l’Eglise) du Mardi 30 mars au Vendredi 30 Avril
Ont été exposées une série de moulages réalisés par Serge Ramond, conservateur du Musée des graffiti (unique en Europe) à Verneuil en Halatte (Oise), ainsi que des photographies prises au château de Selles de Cambrai.
Les prisonniers qui ont séjourné dans les parties basses des galeries et des tours de cette forteresse cambrésienne depuis la fin du XIII ème siècle, plusieurs siècles durant, ont gravé dans la pierre calcaire « leurs espoirs, souffrances, ou fantasmes », témoignages émouvants d’hommes privés de liberté.

Cette exposition a été réalisée par la Médiathèque « au fil des mots » de Proville, la Drac : Service Régional de l’Archéologie et l’Association Puerorum-Villa (Maison du Patrimoine de Proville)

A cette occasion, parution de la réédition augmentée de l’ouvrage « Le château de Selles à Cambrai, étude historique et monumentale »  par  Virginie Motte, ingénieur d’études au Service Régional de l’Archéologie.

En partenariat avec Gilles Gernez, artiste plasticien, le Musée des Graffiti de Verneuil en Halatte, le Service Art et Histoire, le Musée et la Médiathèque de Cambrai, les Associations historiques et archéologiques : Camérix de Cambrai et Arkéos de Douai.


Pourquoi cette expo ?: (Discours de Corinne Florin, présidente de l'association, lors du vernissage)
« Il suffira d’un signe » disait la chanson, je dirai plutôt il a suffi d’un signe puis d’un autre pour que nous soyons ce soir réuni à la médiathèque de Proville.
Bonsoir et bienvenue  à tous pour le vernissage de notre exposition « Pierres de face, Faces de pierre, Gravures et Graffiti du Château de Selles de Cambrai ».
Beaucoup parmi vous se sont demandé ou se demande pourquoi une telle exposition à Proville ?
Je répondais : un concours de circonstances a fait que.
En effet, il y a 3 ans, en juin 2007, nos associations respectives Puerorum Villa et Camérix ont participé aux Féodales de Cambrai. Etant basés pour l’évènement dans le béguinage St Nicolas, ns avions trouvé opportun que le thème de l’exposition  soit « le Château de Selles ».

Pour nos recherches historiques nous avons bénéficié de  l’aide de Virginie Motte, ingénieur d’études au Service Régional de l’Archéologie qui a rédigé son mémoire sur le Château de Selles, (et qui aujourd’hui réédite l’ouvrage avec des éléments nouveaux). Nous nous sommes documentés dans différents ouvrages historiques et dans les bilans des fouilles archéologiques menés dans les années 80 par Bernard Florin, archéologue de la ville de Cambrai.

De plus, Bernard Florin nous avait confier que des moulages de graffiti avaient été faits et qu’ils étaient peut-être encore  entreposés au Musée de Cambrai. Il nous avait expliqué qu’à chaque fois qu’il découvrait des graffiti, il appelait son ami Serge Ramond, un passionné chasseur de graffiti. (d’ailleurs, je vous invite après nos interventions à regarder le film documentaire retraçant la complicité de ses 2 hommes et la technique utilisée pour la prise de l’empreinte).

C’est une soixantaine de moulages que ns avons découvert au musée de Cambrai,  retraçant des marques, des symboles, des écritures, des scènes religieuses, etc …en un mot des graffiti gravés ou sculptés par l’homme, le + souvent des prisonniers en rêve d’évasion, exprimant leurs préoccupations, leurs espoirs, leurs souffrances.

Donc nous avons eu envie de faire partager, de faire découvrir ou redécouvir ce patrimoine cambrésien, c’est l’objectif de nos 2 associations depuis des années.
Nous avons contacté Serge Ramond, qui fut tout de suite « emballé » par notre projet d’exposition. Lui  qui depuis 1969, a visité inlassablement, châteaux, tours, citadelles, églises, cachots, caves, carrières, ce qui lui a valu une récolte étonnante, qu’il a regroupé dans le cadre d'un musée exceptionnel, le 1er en Europe, à Verneuil en Halatte dans l’Oise.
Les quelques 3 500 moulages de graffiti présentés dans ce Musée, méritent une attention particulière par la variété de l'intérêt qu'ils présentent. Images insoupçonnées en des lieux que beaucoup d'entre nous, ont visité sans voir !
- 160 moulages du Château de Selles, ainsi que 2 panneaux tapissent les murs du Musée : pour l’un St Georges terrassant le dragon et pour l’autre peut-être la représentation naïve des « épisodes de la Passion du Christ. On constate que la ville de Cambrai est bien représentée.
A travers cette exposition, nous avons voulu rendre hommage au travail de ces 2 hommes,  que sont Bernard Florin et Serge Ramond. Le 1er  pour avoir mise au jour ce patrimoine cambrésien et le second pour l’avoir immortalisé.
Je regrette sincèrement l’absence de ces 2 hommes, mais des problèmes de santé les ont empêchés d’être parmi ns ce soir.
Nous avons demandé à Gilles Gernez, artiste peintre, sculpteur, modeleur dont l’atelier se situe au 44 rue du Moulin à Neuville St Rémy, de nous expliquer la technique de la prise d’empreinte pour la réalisation de moulages.

Je remercie tout d’abord :
- Les 2 charges d’études au Musée des graffiti à Verneuil en Halatte que sont Nadine Dégardin et Thierry Ramond (le fils de Serge) pour leur accueil très sympathique lors de nos 2 visites, et Serge Ramond pour ns avoir donné l’autorisation de monter cette exposition (car je souligne que la majeure partie des moulages lui appartient)
- Véronique Burnod, Conservatrice en chef au Musée de Cambrai ainsi que ses adjointes et collaborateurs.
- Florence Albaret et Annie Lefevbre , animatrices du patrimoine du Service Ville d’Art et d’Histoire de Cambrai
- La municipalité de Proville pour leur aide précieuse : Christine Férail pour le service Communication et Gérard Lefebvre et toute son équipe pour le service technique.
- Brigitte Chevenement, Responsable de la médiathèque de Proville, qui il y a 2 ans,  a tout de suite adhéré à notre projet.
- Virginie Motte, Nicolas Mélard et Jean-Marie Patin du Service Régional de l’Archéologie, avec lesquels nous nous sommes associés pour l’évènement.
- Gilles Gernez, d’avoir accepté d’être présent ce soir,
Et une mention toute particulière à Bernard Machut, Edouard Bacquart, Jean-Claude Braillon et Alain Lefevbre, tous les 4 bénévoles et membres des associations Puerorum Villa et Camérix, pour avoir consacré  beaucoup de leur temps et de patience à la réalisation et au montage de cette exposition dont le concept est quelque peu original.
Et de la patience, ils en ont eu car cela fait 3 années que je leur casse les pieds avec cette exposition sur les graffiti.

Et merci à tous ceux qui ns ont aidé et à vous tous d’être présents ce soir pour ce vernissage.

 Avant de laisser la parole à ma collègue Virginie Motte, je rajouterai ces quelques mots :
« Tous ces graffitis sculptés dans la pénombre et le froid  constituent le patrimoine hérité de ces hommes, de leur trace passagère et de leur mémoire ! », il serait dommage de les oublier à jamais.

merci


  
ce que l'on pouvait voir par les petites fentes
En quelques clichés
Animations avec les enfants :