[./index.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
BOITE DE CHICOREE
(collection Maison du Patrimoine)


En Fer-Blanc.

L: 13cm    l: 10,5cm    h: 17,5

Couvercle à charnière

Fabriquée par (...AUCHE ?) et Cie, fabricant de boîtes
métalliques brevetées S.G.D.G.  NANTES

Chromolithographiée par Alfred RIOM, imprimerie sur métaux NANTES.

Fin XIXème siècle

Marque : MOKA JAPONAIS
              Chicorée Extra (Modèle déposé)

Fabrique : B.BOURGEOIS à PROVILLE-LES-CAMBRAI
Décor :

De nombreuses fabriques de chicorée ont utilisé le terme MOKA qui évoque fortement le café qu’elles veulent concurrencer. Il faudra d’ailleurs légiférer pour éviter la confusion.
Ici l’illustrateur, avec Japonaise en costume typique, jardin japonais, bambous, maison lacustre, appuie sur le thème choisi et répond à une mode d’exotisme de l’époque. Autant d’arguments ne pouvant qu’aider au processus de vente.
Ces emballages métalliques, étaient certes prévus pour une bonne conservation du produit, ici la chicorée, mais on suggérait à la ménagère qu’elle pouvait en prolonger l’usage en conservant les pâtes (par exemple)...à l’abri des souris...
A noter que ce n’est pas un hasard si Nantes est un important centre de production de boîtes métalliques, sa situation portuaire l’amenant naturellement à fabriquer des emballages pour les conserveries.

En 1868, Alfred RIOM (1842-1908), fils de ferblantier, crée son usine de métaux et d’imprimerie sur métaux, il sera maire de Nantes de 1892-1896 (une des rues de la ville porte son nom).
Texte :  Edouard Bacquart

Bibliographie et Sources :

- Yves Maerten, Nathalie Duronsoy, Valérie Leroy, Epopée d’une boisson La Chicorée dans le Nord-Pas de
  Calais
. Béthune, Musée Régional d'Ethnologie, 1993
- Magdeleine Ducamp, La folie des boîtes en fer, Flammarion, Paris, 2002
- Site.Internet : http://membres.lycos.fr:histonantes/riomferb.htm